RÉDUCTION MAMMAIRE

NOTE IMPORTANTE : Un bilan radiologique mammaire sera réalisé systématiquement avant tout geste chirurgical au niveau de la poitrine

RÉDUCTION MAMMAIRE : réduire le volume et regalber le sein

L’hypertrophie mammaire correspond à un excès de glande mammaire et est souvent source de gêne et d’inconfort pour les patientes. L’hypertrophie peut apparaître dès l’adolescence ou faire suite à des grossesses ou survenir après la ménopause. La réduction mammaire permet de réduire le volume des seins et de corriger la ptose mammaire (chute et déroulement du sein que l’on appelle aussi « seins tombants »). Cette intervention permet de retirer la glande mammaire et la peau en excès, de remonter l’aréole et de redonner au sein un galbe harmonieux. La technique utilisée et la localisation des cicatrices dépendent de la morphologie du sein traité et du résultat souhaité par la patiente. La technique la plus utilisée est celle en « ancre de marine «  ou en T inversé (voir dessin).
La réduction mammaire permet d’améliorer le confort quotidien et peut avoir un effet bénéfique sur les douleurs dorsales.
La prise en charge partielle par la sécurité sociale (et la complémentaire de la patiente) est possible sous réserve qu’il soit possible, pour obtenir le volume final souhaité, de retirer au moins 300 grammes de glande mammaire par sein. Cette possibilité vous sera indiquée par le chirurgien lors de la première consultation. La chirurgie entre alors dans le cadre de la chirurgie réparatrice.
Il faut noter que cette intervention induit une diminution définitive de la sensibilité des aréoles et peut gêner l’allaitement en cas de grossesse au cours des années suivant l’intervention.

Informations utiles

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 2H30 à 3H30
  • A Mougins : Admission en ambulatoire ou 1 à 2 jours d’hospitalisation selon les cas
  • Localisation des cicatrices : Cicatrices en Ancre de Marine. Voir photo ci-contre
  • Durée de la convalescence : 7 à 15 jours / Port d’une brassière de soutien pendant 1 mois afin de de ne pas mettre les cicatrices en tension.