GYNÉCOMASTIE

NOTE IMPORTANTE : Un bilan radiologique mammaire sera réalisé systématiquement avant tout geste chirurgical au niveau des seins

GYNÉCOMASTIE

La gynécomastie correspond à une augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme. Ceci induit souvent une gêne physique et psychologique qui nécessite une prise en charge. La découverte d’une gynécomastie doit tout d’abord conduire à la réalisation d’examens afin de rechercher et traiter une éventuelle cause à cette anomalie : Une échographie des glandes mammaires ainsi qu’un bilan biologique seront prescrits systématiquement lors de la première consultation avec le chirurgien plasticien.
Le traitement chirurgical de la gynécomastie associe une liposuccion et une ablation et de la glande en excès (les tissus retirés sont systématiquement analysés). La localisation des cicatrices dépend de l’importance de la gynécomastie. En cas de gynécomastie mineure sans excès de peau, il est possible de dissimuler la cicatrice autour de l’aréole. En cas d’excès de peau, une seconde cicatrice située sous le relief du muscle pectoral permettra de donner au torse un aspect satisfaisant.
Cette intervention a pour principale conséquence une perte partielle ou totale de la sensibilité des mamelons. Des ecchymoses peuvent également apparaître dans les suites de l’intervention et mettront généralement 3 semaines à disparaître.
L’opération est le plus souvent réalisée en ambulatoire. Les douleurs post-opératoires sont modérées et le patient devra la plus souvent porter un vêtement compressif pendant 4 semaines. La pratique d’activités sportives nécessitant un effort avec les membres supérieurs est déconseillée pendant 1 mois.

Informations utiles

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 2h00
  • A Mougins : Admission en ambulatoire ou 1 à 2 jours d’hospitalisation
  • Localisation des cicatrices : Voir photo ci-contre
  • Durée de la convalescence : 7 à 10 jours