Chirurgie du cancer du sein à Mougins

TRAITEMENT CONSERVATEUR

Dans 70 à 80% des cas de cancers du sein, il est possible de traiter chirurgicalement la maladie tout en conservant le sein.

Le chirurgien retire la tumeur en totalité et remodèle le sein de sorte à éviter les déformations postopératoires.

Le traitement conservateur du cancer du sein est le plus souvent associé à un geste chirurgical axillaire de type ganglion sentinel ou curage axillaire (voir plus bas).

Le traitement conservateur est systématiquement associé à une radiothérapie qui débutera dans les 4 à 6 semaines après l’intervention.

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1H-1H30 (avec ganglion sentinelle ou curage axillaire)
  • A Mougins : Admission en ambulatoire
  • Durée de la convalescence : 2-4 jours

LA CHIRURGIE ONCOPLASTIQUE

La chirurgie oncoplastique correspond à l’utilisation, lors du traitement conservateur du cancer du sein, de techniques issues de la chirurgie plastique.

Ces techniques permettent de retirer des tumeurs de taille importante sans induire de déformation du sein. Ces techniques s’adaptent à chaque localisation tumorale (Dessins).

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1H45 à 2H30 (avec ganglion sentinelle ou curage axillaire)
  • A Mougins : Ambulatoire
  • Durée de la convalescence : 4-7 jours

MASTECTOMIE

La mastectomie correspond à l’ablation de la glande mammaire.

Ce geste peut être réalisé dans le cadre du traitement d’un cancer du sein ou en prévention chez les patientes porteuses d’une mutation BRCA.

Le type d’incision et la durée de l’intervention dépendent de la morphologie du sein et de l’indication du geste chirurgical. Dans certains cas, il est possible de conserver l’aréole et le mamelon.

La mastectomie peut être associée à une reconstruction mammaire immédiate.

Les modalités de la chirurgie seront discutées lors de la consultation avec le chirurgien.

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1H45 à 2H30 (avec ganglion sentinelle ou curage axillaire)
  • A Mougins : Hospitalisation de 2 à 5 jours
  • Durée de la convalescence : 10 à 15 jours

GANGLION SENTINELLE ET CURAGE AXILLAIRE

Dans une majorité des cas de cancer du sein, il est nécessaire de réaliser un prélèvement ganglionnaire au niveau de l’aisselle du côté du sein atteint.

Ce prélèvement peut intéresser les ganglions sentinelles qui sont les premiers ganglions sur le trajet des lymphatiques du sein. Cette technique vise à vérifier l’absence d’atteinte ganglionnaire tout en préservant l’essentiel des ganglions de l’aisselle.

Lorsque le cancer est de taille importante ou lorsqu’il existe une atteinte confirmée des ganglions de l’aisselle, il est nécessaire de réaliser un curage axillaire : on procède alors à l’ablation de la chaine ganglionnaire de l’aisselle.

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 20 min à 1 heure (avec ganglion sentinelle ou curage axillaire)
  • A Mougins : Admission en ambulatoire
  • Durée de la convalescence : 4 à 7 jours

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

Il existe de nombreuses techniques de reconstruction mammaire.

Ces techniques s’adaptent aux antécédents de la patiente et ses souhaits. On distingue schématiquement les techniques de reconstruction par implant et les techniques de reconstruction par lambeau (avec les tissus de la patiente).

LA RECONSTRUCTION PAR IMPLANTS

La reconstruction par implant peut être réalisée en 1 ou en 2 temps selon la qualité et la souplesse des tissus de la paroi thoracique.

La reconstruction mammaire par prothèse en 1 temps repose sur le décollement de la peau thoracique et abdominale.
Cette peau est modelée afin de reconstruire le sillon sous-mammaire et de créer une loge dans laquelle va être inséré l’implant.

La reconstruction mammaire par prothèse en 2 temps nécessite la mise en place dans un premier temps d’une prothèse d’expansion qui va être progressivement gonflée à partir du 15ème jour après l’intervention.

Plusieurs séances de gonflage, réalisées en cabinet, sont nécessaires jusqu’à obtenir le volume mammaire souhaité. Une fois ce volume obtenu, la seconde intervention peut être programmée afin de mettre en place la prothèse définitive.

La reconstruction par implant peut être associée, avant ou après la mise en place de l’implant, à des injections de graisse afin d’épaissir des tissus et d’améliorer le résultat cosmétique.

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1h30 à 2h30
  • A Mougins : Hospitalisation de 2 à 4 jours
  • Durée de la convalescence : 15 à 21 jours

RECONSTRUCTION PAR LAMBEAU
(avec les propres tissus de la patiente)

La reconstruction par lambeau peut être réalisée à l’aide des tissus du dos (Lambeau de Grand Dorsal) ou avec les tissus du ventre (Lambeau de DIEP).

La reconstruction par lambeau de Grand Dorsal repose sur le prélèvement de la peau et du muscle Grand Dorsal. La cicatrice du prélèvement est située dans le dos et est positionnée de sorte à être cachée par la bretelle horizontale du soutien-gorge.
Le lambeau est prélevé dans le dos et ramené au niveau du sein : la peau dorsale permet de reconstruire l’enveloppe cutanée du sein et le muscle permet de créer une loge dans laquelle va être insérée la prothèse. Dans certains cas, il est possible de ne pas mettre en place d’implant. Le volume du sein pourra être alors secondairement augmenté par la réalisation d’injection de graisse (Lambeau de Grand Dorsal Autologue).

La reconstruction à l’aide des tissus abdominaux repose sur l’utilisation de la peau et de la graisse de la partie basse de l’abdomen. La peau et la graisse abdominales sont prélevées par une technique similaire à une abdominoplastie esthétique. Ces tissus sont prélevés avec leurs vaisseaux sanguins qui seront connectés à des vaisseaux au niveau du sein reconstruit à l’aide de techniques de microchirurgie. Une fois cette étape réalisée, le lambeau est modelé de sorte à lui donner la morphologie d’un sein.

Quelque soit la technique de reconstruction, il peut être nécessaire de réaliser une intervention au niveau de l’autre sein afin d’obtenir la meilleure symétrie possible.

Informations pratiques

  • Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 2H30 (Lambeau de Grand Dorsal) / 5-7H (Lambeau DIEP)
  • A Mougins : Hospitalisation de 5 à 8 jours
  • Durée de la convalescence : 21 à 30 jours