Chirurgien et Médecine esthétique Cannes

MEDECINE ESTHETIQUE à CANNES

La médecine esthétique peut être, en France, exercée par les docteurs en médecine, généralistes, dermatologues, ophtalmologues, à condition qu’ils soient titulaires d’un diplôme de spécialisation et inscrits au Conseil de l’Ordre national des médecins. Les chirurgiens esthétiques, les chirurgiens de la face et du cou ou maxillo-faciaux sont habilités à pratiquer des soins de médecine esthétique.  La pratique de la médecine esthétique impose au médecin une bonne connaissance de l’anatomie, de la biologie du vieillissement, de la dermatologie, de l’endocrinologie et de la psychologie, l’acte médical pouvant concerné aussi bien des problèmes liés à un aspect de l’apparence physique du patient ou aux effets du vieillissement. En effet, la médecine esthétique est sollicitée de manière générale pour améliorer l’apparence physique du patient, en atténuant les défauts présents dès la naissance, les atteintes physiques conséquences d’un accident telle une cicatrice, ou les modifications de la peau dues au vieillissement. Les techniques utilisées en médecine esthétique Cannes (injections, laser, mesothérapie etc) n’exigent en général ni anesthésie générale, ni hospitalisation, ni éviction sociale prolongée du patient. Elle sont le plus souvent réalisées au sein d’un cabinet médical. Cependant, leurs effets sont parfois limités dans le temps et dans certains cas, il est nécessaire de recourir à la chirurgie esthétique que ne peut pratiquer qu’un chirurgien. Les différentes techniques de la médecine esthétique, qui sont souvent associées dans le cadre d’une prise en charge globale,  sont résumées ci-dessous.

Les injections

Les injections permettent d’atténuer de manière notable le vieillissement du visage mais ne remplacent pas un lifting lorsque celui-ci est nécesssaire. L’injection de toxine botulique (Botox, Azzalure, Xeomin, Bocouture) diminue la puissance de la contraction de certains muscles du visage ce qui permet d’estomper les rides d’expression du front, les rides entre les sourcils (rides du lion) et les rides autour des yeux ( rides de la pate d’oie). La toxine botulique permet également de réduire les rides autour de la bouche ainsi que de lisser les plis du menton. L’acide hyaluronique permet le comblement des creux, rides, sillons ou cicatrices et redonne du volume au visage et notamment aux pommettes. Le type d’acide hyaluronique utilisé dépend des zones traitées et du résultat souhaité par la patiente. L’association du Botox et de l’acide hyaluronique permet de redessiner le nez dans le cadre de ce qu’on appelle les rhinoplasties médicales. L’injection de produits inducteurs du Collagène (acide polylactique, polycaprolactone ou hydroxyapatite de calcium) produits résorbables à court (moins de 24 mois) ou moyen terme (moins de trente mois), permet de réduire les rides, de gommer les effets du vieillissement cutané, de retendre la peau (effet tenseur) et d’en améliorer l’aspect esthétique. Cet effet est obtenu par la stimulation de la production de collagène. La mésothérapie, quant à elle, grâce à l’injection de produits à base de vitamines et d’oligoéléments permet d’atténuer le vieillissement cutané, d’hydrater la peau en profondeur et de rajeunir ainsi l’aspect du visage. Un traitement de mésothérapie peu profond dans le cuir chevelu, freine la chute des cheveux, favorise leur repousse et améliore la qualité de ces cheveux. Ce traitement peut être associé à l’injection dans le cuir chevelu de PRP ( Plasma riche en plaquettes) qui amène des facteurs de croissance au niveau du bulbe capillaire et stimule ainsi la pousse du cheveu.

Le laser

Différents types de lasers sont utilisés pour retendre et lisser la peau, réduire les ridules et la couperose , effacer les tatouages ou effacer cicatrices. Le laser Yag permet notamment l’épilation définitive du visage et du corps. La radiofréquence Basée sur l’émission d’ondes électromagnétiques à très haute fréquence, la radiofréquence permet de remettre en tension la peau du visage, du cou et du corps, de réduire les vergetures.

Les peelings

Pour l’amélioration de l’aspect du visage, le peeling, permet, grâce à l’utilisation d’un produit acide, de nettoyer la peau en profondeur ce qui gomme les imperfections dues à l’âge, à des cicatrices d’acné, ou à des taches brunes.

La cryolipolyse

Pour combattre les amas graisseux localisés ( culotte de cheval, double menton…) la liposuccion était considérée depuis plusieurs années comme étant la seule technique efficace de la chirurgie et de la médecine esthétique. Néanmoins, depuis quelques années la cryolipolyse par Coolsculpting a montré des résultats convaincants et ce, sans acte invasif et sans nécessité de recourir à une anesthésie générale. La graisse est détruite progressivement par application de froid. Les séances durent entre 35 min et 1H par zone traitée selon les cas.

medecine esthetique cannesCHIRURGIE ESTHETIQUE à CANNES

La chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice englobe les interventions chirurgicales réparatrices ou de remodelage de la peau et des tissus mous superficiels. Avant de prendre rendez vous, tout patient doit vérifier que le chirurgien plasticien à Cannes qui pratique ces interventions est bien inscrit au conseil de l’ordre des médecins du département ou il exerce. La chirurgie du visage, chirurgie du sein et de la silhouette sont, en chirurgie esthétique, les chirurgies les plus pratiquées. Au niveau du visage, lorsque les injections de toxine botulique ( botox) ou d’acide hyalruonique ne suffisent plus, le lifting du visage donne un effet de rajeunissement facial remarquable. Le lifting cervico-facial redessine l’ovale du visage, gomme les bajoues, supprime le double-menton et les fanons du cou. Le lifting temporal rajeunit la partie supérieure du visage en remontant les sourcils. La Blépharosplastie contribue au rajeunissement du regard en supprimant la peau ou la graisse en excès dans les cernes et les paupières.  La Rhinoplastie concerne la réparation du nez, du fait d’une malformation congénitale, ou d’un traumatisme. L’Otoplastie corrige, notamment, les oreilles « décollées ». Ces interventions peuvent le plus souvent être réalisées dans le cadre d’une hospitalisation ambulatoire.

Des interventions chirurgicales peuvent améliorer la morphologie des seins. Pour des seins trop gros, le praticien conseillera une intervention de réduction mammaire. Trop petits, l’augmentation mammaire leur donnera plus de volume, par la mise en place de prothèses mammaires ou par l’injection de graisses (lipomodelage). Les seins tombants (ptose mammaire) dus aux grossesses ou à un amaigrissement important, peuvent faire l’objet d’un lifting ou mastopexie. En présence d’un mamelon invaginé, un acte chirurgical peut lui redonner son relief. Après cancer du sein, la chirurgie réparatrice permet de reconstruire tout ou partie du sein concerné par les traitements. Enfin, la gynécomastie, hypertrophie de la glande mammaire chez l’homme, est traitée par une intervention chirurgicale associée à une liposuccion. 
Pour ce qui est du reste du corps, l’abdominoplastie, la liposuccion, le lifting des bras (brachioplastie) ou des cuisses (cruroplastie) améliorent la silhouette des patientes, en supprimant les amas graisseux superflus et en remettant la peau en tension. Le lipomodelage, ou injection de graisse autologue, permet d’augmenter le volume des fesses ou des mollets. Cette graisse aura préalablement été prélevée par lipoaspiration. Tous ces actes chirurgicaux exigent le recours, souvent, à une anesthésie générale, à une courte hospitalisation et à une convalescence plus ou moins longue selon l’intervention. Les cicatrices sont, en général discrètes.

PRENEZ UN RENDEZ-VOUS AVEC LE DR TARIK IHRAI